Tarifs rentrée 2021

En tant qu'établissement privé sous contrat avec l’État, le principe pour les frais de scolarité et d’internat au Lycée Professionnel Saint-François-Xavier est de demander une contribution des familles. Cependant, leur coût ne doit pas être un frein à l'inscription de votre enfant. Les frais de scolarité sont souvent couvert par la bourse.

Sous condition de ressources, les familles peuvent faire une demande de bourse nationale de Lycée pour les aider à assumer les frais de scolarité ou/et d’Internat.

Frais pour l’année 2021/2022, par élève

Classe Participation des familles en fonction du quotient familial
Externe Demi-pensionnaire Interne
3ème Prépa-métiers / de 281 € à 1 080 € de 1 234 € à 2 330 €
CAP en 1 an de 0 à 650 € de 4 € à 1 015 € de 831 € à 2 265 €
CAP de 0 à 650 € de 284 € à 1 380 € de 1 111 € à 2 630 €
BAC Pro de 0 à 650 € de 284 € à 1 380 € de 1 111 € à 2 630 €

Frais de scolarité : les autres contributeurs au financement sont l’Éducation nationale, la Région et l’association Apprentis d’Auteuil Océan Indien.

Frais d’internat : ils correspondent à l’encadrement éducatif, l’hébergement et la restauration à l’internat. L’association Apprentis d’Auteuil Océan Indien contribue également à son financement.

Les tarifs 2021-2022 pour les boursiers et non boursiers

Paiement des frais de scolarité, des frais d’internat et dossiers bourses

Au moment de l’inscription de l’élève, les familles doivent remettre un chèque d’acompte correspondant à 1/10ème des frais annuels de scolarité (et d’internat), puis ont la possibilité de régler le solde en 9 fois maximum.

La demande de bourse doit être déposée dans l’établissement d’origine avant le 2 juillet 2021, accompagnée des pièces administratives justifiant de la situation familiale et financière ​pour les élèves provenant de 3ème. Pour les autres, la demande pourra se faire dans l’établissement d’accueil. Si la bourse est accordée, elle sera transmise directement au Lycée Professionnel Saint-François-Xavier. En janvier 2022, le Lycée procèdera à une régularisation pour chaque élève boursier entre les sommes versées par les familles et le montant des bourses accordées.